La pompe à chaleur air-eau haute température : Une vue sur toutes ses facettes

Viser les meilleures technologies que les fabricants puissent proposer est une excellente décision pour faire le choix d’un modèle de pompe à chaleur. Eligible au crédit d’impôt octroyé par l’Etat, la PAC air-eau est la plus sollicitée par les consommateurs français. Elle se décline en version à basse température et à haute température. Ces deux types se distinguent par leurs propres caractéristiques. Si l’on se concentra particulièrement sur la PAC air-eau haute température, ce modèle se singularise par sa performance qui lui confère la qualité d’installation écologique de classe A. Que doit-on savoir de plus sur la pompe à chaleur haute température.

PAC air-eau haute température : Pour des besoins précis

Citée à la fois en tant que propriété et avantage d’une PAC air-eau, la possibilité d’en faire un remplacement d’une chaudière classique satisfait pleinement les besoins d’un ménage. Une pompe à chaleur air-eau haute température offre effectivement une facilité d’installation. Elle peut être mise en place au sein d’un bâtiment existant, mais peut toute aussi être posée au cours de travaux de rénovation. Si l’utilisateur souhaite garder ses radiateurs, l’installation d’une pompe chaleur air eau n’est pas du tout un problème. Cela est même d’une grande aide pour la personne qui s’occupe de l’installation.

Lorsque la température extérieure est en dessous de 0°C, une pompe à chaleur air-eau haute température continue de fonctionner pour générer de la chaleur jusqu’à 80°C. Pour la production d’eau chaude sanitaire, il suffira de mettre en place un kit hydraulique. Il est à savoir que l’usage d’une PAC haute température permet d’améliorer la qualité de l’ECS vu le régime moyen de 70 à 80°C, prévu pour éliminer les bactéries.

PAC air-eau haute température : Une importante consommation d’énergie

Lorsqu’une pompe à chaleur fonctionne à haute température, il va de soi que les éléments qui la composent consomment une importante quantité d’énergie. Tout le circuit de conversion de calories en énergie calorifique inclut de gros efforts venant de :

  • l’évaporateur
  • le compresseur
  • le circuit de fluide frigorigène
  • l’échangeur, et d’autres éléments.

Par conséquent, les usagers affirment que ce type de PAC consomme deux fois plus d’énergie électrique comparé à la PAC air-eau basse température. Lors des périodes de grand froid, la nécessité d’installation de résistances électriques jointes à une thermopompe air-eau haute température accroît encore plus la consommation d’électricité.

Pour ce qui est du prix d’une pompe à chaleur, en moyenne comptez entre 5000 et 9000 Euros pour le modèle basse température et jusqu’à 15000 Euros pour un modèle haute température.

PAC air-eau haute température : De multiples avantages à bénéficier

Même si le rajout de résistances électriques est indispensable lorsqu’il fait trop froid, une pompe à chaleur air-eau haute température n’a pas besoin de dispositif d’appoint grâce à son fonctionnement totalement thermodynamique.

Ce dispositif est très puissant lorsqu’il est commandé en mode chauffage, dans le cas d’une PAC réversible.

Son niveau d’émission sonore (bruit) est très faible quand l’usager opte pour une mise en marche en cascade.

Située à une plage de 70 à 80°C, la chaleur délivrée et/ou l’eau chaude sanitaire produite par une pompe à chaleur air-eau haute température répond parfaitement aux critères de régulation de la « loi d’eau ».